espace blanc

espace blanc

• SHARRON + JEREMY • a shelter in the city •


« Accueillir une famille plutôt qu’une voiture » 

Tel pourrait-être le leitmotiv de ce projet. Il s’agit d’un petit atelier situé en fond de parcelle à l’arrière d’un immeuble ayant pignon sur rue. Le bâtiment avant, à l’abandon il y a encore quelques mois, est voué à être rénové et à accueillir à nouveau de la vie tant par l’occupation des appartements aux étages que par l’exercice d’une activité commerciale au rez-de-chaussée.

Cet engouement pour revitaliser cette parcelle à l’abandon se traduit par la rénovation complète de l’atelier situé en fond de parcelle. L’activité qu’il occupe actuellement ne favorise pas la vie qui commence petit à petit à se développer dans le bâtiment avant.  Beaucoup de voitures vont et viennent et occupent presque de forme permanente ce jardin. La présence des voitures en intérieur d’ilot, constitue un tableau peu réjouissant pour les habitants depuis leurs fenêtres.

Les dimensions de l'atelier se prêtent parfaitement à la reconvertion en logement unifamiliale. La répartition des espaces s’organise naturellement en accueillant la vie au rez-de-chaussée et la nuit au premier étage. Cette organisation permet de mettre en relation directe le salon avec le jardin. Le rez-de-chaussée n’est quant à lui pas totalement construit pour laisser apparaître dans le fond un patio qui apportera de la lumière supplémentaire et permettra également d’effectuer une ventilation traversante. La cuisine, devenue au fil des années le nouvel espace de vie, est situé stratégiquement dans le sens de la longueur afin de permettre un visuel direct avec l’entrée mais également de pouvoir balayer du regard tout l’espace du rez-de-chaussée. A l’étage, les espaces sont fonctionnels et accueillent trois chambres. 

Rénover le cœur de l’îlot et donner une autre image au voisinage lorsqu’il regarde par la fenêtre arrière est aussi le but recherché par cette rénovation. 

Les matériaux choisis pour rénover le bâtiment sont le bois et la brique. Le bois afin de marquer le volume qui ressort et la brique pour le savoir-faire belge qu’elle représente. Le jardin privé de ce nouveau logement sera privatiser par des haies. Le projet prévoit également de retirer le large chemin d’accès en dalle de béton et de le remplacer par un système d’entrée en dalle drainante autour desquelles au fil des mois la végétation aura repris vie. Cette action permettra également de dégager une bande conséquente de végétation à côté du mur mitoyen afin d’y faire pousser chèvrefeuilles, rosiers ou toutes autres plantes et arbustes.



LIEU_Uccle
CLIENTS_Sharron + Jérémy
SURFACE_130 m²
BUDGET_145.000 €
ETAT_En cours
ARCH.INTERIEUR_ SPACIOUS



MOODBOARD (SOURCE PINTEREST)


SITUATION AVANT TRAVAUX



PLAN DU REZ-DE-CHAUSSEE


PLAN DU PREMIER ETAGE