espace blanc

espace blanc


• A BOX IN THE IN THE BOX • step by step •

Pourquoi. Comment. C'est un besoin qui devient de plus en plus essentiel dans la façon dont j'aborde l'architecture et dans la façon dont je communique. Même si les belles images qui paraissent dans les magazines me font toujours de l’œil, je remarque que les reportages qui montrent l'évolution d'un projet ou du moins le processus me passionnent encore plus. En effet, comprendre les choses, comment elles ont été conçues et pourquoi, le tout en quelques photos a tendance à rester de côté au profit d'une image finie.
Voici donc l'évolution en quelques photos de l'escalier du projet de Catherine + Thomas qui devait être selon les envies des clients esthétique et suffisament sûr pour que les enfants puissent l'emprunter en toute sécurité. Il a été réalisé en acier, laqué sur chantier. La complexité de l'endroit et l'accessibilité ont rendu un assemblage en atelier impossible. Chaque marche a été soudée sur place et s'est vue revêtue d'un plat en bois massif. Le garde-corps quant à lui a été réalisé avec une grille métallique également laquée en blanc.
L'ensemble assure une certaine transparence visuelle et un apporte aux parents une tranquillité d'esprit à chaque fois que les petits enfants montent et descendent.







• dans l'objectif de ROOMIN •

La fin de l'année 2016 aura été marquée par les rencontres. Et il y a des rencontres qui marquent! On ne tombe pas tous les jours sur une équipe aussi dynamique, enthousiaste et talentueuse de surcroît. Les réseaux sociaux ont cette capacité de faire des découvertes surprenantes et enrichissantes.

C'est donc avec joie et fierté que j'ai acceuilli l'équipe de Roomin le temps d'un shooting photo. Le projet choisi était la rénovation d'un duplex casco. En effet, il s'agissait au départ d'un bien livré brut, où tout était à faire. Vous trouverez d'ailleurs des photos du chantier ici .

La visite commence par la cuisine ouverte sur la salle à manger ou règnent en force le noir et le blanc. Un grand meuble habille tout le mur du fond pour dégager de nombreux rangements permettant ainsi de ne rien avoir au-dessus du plan de travail. La crédence est quant à elle peinte en noir tableau, avec une couche de peinture magnétique en sous-couche.



La cuisine est un espace ouvert et en liaison directe avec la salle à manger et le salon. Cela permet de balayer l'espace d'un regard et de savoir à tout moment ce qu'il se passe au rez-de-chaussée.

C'est dans le salon que se trouve l'escalier qui mène au premier étage. Il s'agit d'un escalier en acier laissé brut. Il en porte-à-faux sur les pièces de vie et sa couleur contraste avec le mur blanc. La première marche est un caisson plus large simplement posé sur le sol.



Les touches de couleurs sont apportées par les affiches, bougies, linges de maison, et objet en tout genre dans tout l'appartement. Il y a également des portions murales géométriques colorées qui viennent égayer le tout sans oublier le grand rôle des plantes assez présentes tant au rez-de-chaussée qu'au premier étage.


La chambre parentale est sans nul doute la pièce la plus lumineuse de tout l'appartement, c'est aussi celle qui profite de la plus belle vue.

Pour contrecarrer cette atmosphère très noir et blanc, on retrouve du bois à chaque endroit. Que ce soit au sol en point de hongrie au rez-de-chaussée, ou en placage bouleau sur le mur de la salle de bains.


La chambre d'enfants est un lieu à part ou la couleur est beaucoup plus présente que dans le reste de la maison. C'est un terrain de jeux mais qui reste quand-même dans l'esprit du reste de la maison!



Outre l'aspect humain, cette visite a permis également de mettre en lumière une facette différente de Until One, encore jamais montrée. La rencontre avec l'équipe de Roomin aura en effet permis de montrer à un plus large public comment un endroit vide de murs et d'âme a pris forme au long des mois. D'abord en passant par l'architecture et ensuite par l'architecture d'intérieur et la décoration. L'entièreté de l'appartement est vu comme un "mix and match" de texture, matière et balnce entre couleur, envie et budget. Car si il des postes sur lesquels il ne vaut mieux pas lésiner, d'autres peuvent à l'inverse être facilement remplacer par des quelques bonnes idées et de l'huile de coude.

Je remercie particulièrement Laura Willems pour son œil, son écoute et ses photos.